Evaluations Google
4.6
Basé sur 64 avis

Êtes-vous prêt à devenir propriétaire d’un bâtiment à Montréal?

Cet article fait partie du Rapport Mose : série consacrée aux acheteurs d’habitations neuves.

Envisagez-vous d’acheter un duplex, un triplex ou un multiplex et faire la transition de locataire à propriétaire?

Pour la plupart des locataires, c’est un rêve devenu réalité avec en tête toutes sortes d’idées sur les valeurs altruistes que devrait avoir un propriétaire : être gentil, doux et attentionné, tout réparer et rénover, non seulement immédiatement, mais de façon parfaite!

Nous sommes sûrs que vous ferez de votre mieux, mais voici les faits : bien que l’achat d’un duplex ou d’un multiplex puisse vous apporter un revenu supplémentaire et vous aider à constituer rapidement un capital, vous devez vous méfier! C’est tout un travail d’être propriétaire et pour la plupart des propriétaires de Montréal, c’est un deuxième emploi. C’est une entreprise et ce n’est pas toujours une partie de plaisir. C’est beaucoup plus que simplement percevoir des loyers.

Nous vous invitons à vous poser quelques questions fondamentales avant de vous jeter à l’eau :

Êtes-vous capable de bien gérer vos finances?

Être propriétaire constitue une expérience enrichissante et une source de revenus mensuels supplémentaire certainement très appréciée. Mais il y a des hauts et des bas, comme avec tout autre investissement. Il faudra désormais inclure dans votre budget les coûts de réparation et d’entretien du bâtiment entier. Est-ce que les appareils ménagers sont à vous? Si oui, vous en serez également responsable. Assumez-vous les coûts de chauffage? Étant donné que les coûts de chauffage et de climatisation fluctuent, vous allez recevoir des factures plus élevées sans pour autant pouvoir augmenter immédiatement le loyer. S’agit-il d’un vieux bâtiment? Si oui, attendez-vous à effectuer de fréquentes réparations et rénovations.

bailVous allez devoir maintenir le bâtiment : la plupart des propriétés à toit plat de Montréal ont besoin d’un nouveau toit tous les 20 ans. Il faut décaper et peindre les balcons tous les deux ou trois ans pour éviter la rouille et qu’en est-il de problèmes mineurs tels que les sonnettes, les serrures, les prises électriques, les rampes et les accessoires de plomberie? Quel âge ont vos chauffe-eau? Ils doivent également être changés environ tous les dix ans.

Êtes-vous capable de gérer des fonds judicieusement, comme par exemple maintenir des réserves financières pour l’entretien et les réparations?

De nombreux coûts mensuels sont associés à l’entretien d’un bâtiment. En plus de vos versements hypothécaires, vous aurez à payer l’assurance habitation, les taxes foncières, les taxes scolaires et les coûts d’entretien. La plupart des propriétaires de petits multiplex maintiennent une ligne de crédit pour pouvoir faire face à des dépenses imprévues. Ces fonds peuvent parfois se tarir rapidement, surtout si vous avez un problème structurel, des chutes de briques, si vous avez besoin d’un nouveau système de chauffage ou si vous avez un problème d’infiltration d’eau.

Il est important que vous prêtiez attention à votre rapport d’inspection résidentielle et que vous posiez autant de questions que possible. En effet, c’est une entreprise que vous démarrez et vous devez savoir à quoi vous vous engagez.

En tant que propriétaire, allez-vous apprécier les nouveaux défis?

Nous ne parlons pas d’apprendre à placer une annonce sur Kijiji ou Craiglist pour trouver un locataire. Nous parlons de surprises et de problèmes imprévus avec le bâtiment ou les locataires. Vous devez être calme, accepter le fait que des problèmes vont inévitablement surgir et être prêt à demander des conseils et apprendre de nouvelles choses. Même les propriétaires les plus expérimentés doivent de temps à autre rechercher des solutions aux problèmes concernant l’entretien d’un bâtiment. Il faut s’y attendre.

Vous allez être confrontés à des défis, par exemple :

  • Accepter un appel téléphonique à 2 h du matin concernant une fuite dans un réservoir d’eau chaude.
  • Une invasion de souris. Votre locataire, qui a le sommeil léger, vous appelle tous les jours pour se plaindre.
  • La distribution de chaleur dans votre triplex est déficiente et un des appartements est toujours froid. Vos locataires ne sont pas contents.

Puis il y a de plus petits problèmes, tout aussi ennuyants, par exemple :

  • Votre locataire se retrouve cloué sur le seuil de sa porte et a besoin que vous veniez à sa rescousse.
  • La sonnette ne fonctionne pas et votre locataire ne sait tout simplement pas comment changer la batterie.
  • Votre locataire a décidé de lancer une entreprise de teinture de tissus et il y a des taches de teinture partout sur le sol et la machine à laver.
  • La porte d’entrée ne se ferme pas correctement en été parce que le bois du cadre gonfle à cause de la chaleur.
  • Les tuyaux du vide sanitaire gèlent continuellement.
  • Il n’y a plus d’électricité dans la cuisine et votre locataire ne sait pas qu’il doit tout simplement réarmer le disjoncteur du panneau électrique.

Bien sûr, il y a toujours des locataires qui, de temps en temps, sont incapables de payer le loyer. Allez-vous faire preuve d’indulgence ou allez-vous déposer une plainte à la Régie du logement du Québec? Vous devez avoir assez d’argent pour couvrir l’hypothèque, l’assurance et les taxes, même si le loyer n’est pas payé ou si vous incapable de trouver un locataire.

proprietaire

Être propriétaire signifie être prêt à apprendre les rudiments pour devenir un bon propriétaire et traiter avec les gens en faisant preuve de confiance et de compassion.

Préparez-vous à apporter des solutions pratiques et à résoudre les problèmes qui surviennent dans le bâtiment et à faire de votre mieux pour être un bon propriétaire. Vous pouvez en apprendre plus sur les droits et obligations des locataires et des propriétaires en consultant la Régie du logement du Québec. Plus important encore, vous devez garder la tête froide, avoir un horaire flexible pour faire face à ces problèmes et accepter le fait qu’être propriétaire de bâtiment n’est pas une science parfaite. La question n’est pas « est-ce que quelque chose va mal tourner? », mais plutôt « quand quelque chose va mal tourner? »

Obtenez autant d’informations que possible sur le bâtiment avant de l’acheter

Bien que l’idée générale soit qu’un propriétaire possède de multiples bâtiments, de nombreux Montréalais qui sont propriétaires d’un duplex ou d’un triplex tentent tout simplement de joindre les deux bouts. Il est bon de savoir utiliser une perceuse, peindre des murs et changer une rondelle, mais il en faut plus pour traiter de problèmes plus sérieux qui surgiront dans les années à venir, ou faire preuve de patience pour prévenir ou régler des différends avec vos locataires.

Un rapport d’inspection résidentiel approfondi livré par un professionnel certifié vous aidera à comprendre certains problèmes qui surgiront, tôt ou tard, dans votre bâtiment. Considérez le rapport d’inspection résidentielle comme un manuel d’instruction pour votre nouvelle entreprise.

Assurez-vous d’embaucher un inspecteur professionnel certifié et expérimenté. De nombreux inspecteurs du Service d’inspection de maison Mose sont propriétaires de leur propre maison ou de logements locatifs à Montréal et possèdent une très bonne compréhension des problèmes qui surgissent dans les vieux bâtiments de Montréal. Posez-leur beaucoup de questions. Informez-vous.

Un immeuble à revenus offre une sécurité financière et constitue un excellent moyen de générer des capitaux ou un revenu de retraite. Si vous êtes capables de relever les défis de traiter avec des locataires et gérer l’entretien d’un bâtiment, vous en retirerez certainement des avantages à long terme.

Services d’inspection de maisons Mose offre un rapport détaillé d’inspection de duplex, triplex et multiplex et répond à vos questions concernant ce rapport tant que vous restez propriétaire de votre maison. Appelez dès maintenant pour réserver une inspection de votre propriété et nous vous fournirons le manuel qui vous permettra de gérer votre bâtiment en toute confiance. 514 426-1095.