Evaluations Google
4.6
Basé sur 64 avis

Les 5 dangers qui menacent les briques de votre maison

Les 5 dangers qui menacent les briques de votre maison

L’histoire des trois cochons a prouvé que la brique était le meilleur matériau de construction. Cela est certainement vrai!

Mais la brique a des ennemis naturels (et le méchant loup n’est certainement pas l’un d’entre eux). L’eau et la peinture figurent en premier rang des matériaux qui peuvent endommager la brique. Et ne soyez pas dupe, les apparences peuvent être trompeuses. « Certaines maisons sur le plateau, par exemple, présentent une façade en brique impeccable, mais si vous regardez l’arrière du bâtiment, c’est un désastre », dit Carol Mose, inspectrice en bâtiments.

La vaste expérience de Carol avec l’argile et les fours lui permet de discerner clairement les problèmes de briques. Elle peut vous dire à quelle température la brique a été cuite et juger de sa qualité, en se basant sur la couleur. Elle dit qu’à Montréal, typiquement, les briques de qualité supérieure sont utilisées sur la façade du bâtiment et les briques de qualité inférieure sur l’arrière. « Les gens essaient de cacher la mauvaise qualité des briques en les peignant, sans réaliser qu’ils causent plus de dégâts. À long terme, disons une dizaine d’années, tous les joints s’effritent et tombent et il faut enlever la peinture et refaire les joints de briques. Réfléchissez à deux fois avant de sortir cette boîte de peinture! »

Dégâts sur des briques peintes sous les conduits d’évacuation d’air et autour des fenêtres causés par l’humidité et les fuites d’eau, entraînant l’éclatement des briques.

Dégâts sur des briques peintes sous les conduits d’évacuation d’air et autour des fenêtres causés par l’humidité et les fuites d’eau, entraînant l’éclatement des briques.

Un exemple classique d’un bâtiment à Outremont dont la façade est impeccable, mais dont l’arrière paraît vétuste et délabré parce qu’il a été recouvert de briques de qualité inférieure. Il y a beaucoup de travail à faire sur ce mur.

Un exemple classique d’un bâtiment à Outremont dont la façade est impeccable, mais dont l’arrière paraît vétuste et délabré parce qu’il a été recouvert de briques de qualité inférieure. Il y a beaucoup de travail à faire sur ce mur.

Les cinq plus grands dangers pour les briques

  1. Dégâts d’eau: les briques ont une mauvaise capacité de drainage, donc les trous pour le drainage, appelés trous d’évacuation de l’eau, devraient se trouver au bas du mur pour empêcher les dégâts d’eau. Les signes de dégâts d’eau comprennent : l’écaillement des briques (appelé aussi éclatement des briques) ou des renflements saillants dans certains endroits qui indiquent que les liens métalliques de fixation de la brique à la structure de bois sont rouillés et se sont affaiblis au fil du temps en raison d’infiltration d’eau. Un mauvais drainage ou un placage de briques défectueux peuvent aussi causer des dégâts d’eau à la structure de bois derrière les briques.
  1. Effritement du mortier : si le mortier entre les briques est poussiéreux ou fissuré, si vous pouvez enfoncer un tournevis dans le mortier et qu’il tient, cela signifie qu’il est temps de procéder au rejointement. Le travail de rejointement est un processus qui exige beaucoup de main-d’œuvre et qui consiste à enlever et remplacer le mortier qui s’est effrité et qui est tombé entre les briques. Ce processus prévient toute dégradation ultérieure. L’effritement du mortier se produit particulièrement fréquemment sur les briques peintes. Il s’ensuit que le mortier s’effrite autour du joint et tombe. C’est encore pire autour des évents où il y a de l’humidité et dans les zones propices à l’accumulation de neige (porches et balcons). La plupart des inspecteurs vous confirmeront qu’il n’est pas recommandé de peindre les briques.
  1. Longues fissures : les longues fissures, appelées aussi fissures en forme d’ escalier, parce qu’elles ont souvent la forme d’un escalier, sont causées par un trouble structural de la fondation. Elles sont aussi causées par des linteaux rouillés. Les linteaux d’acier servent à soutenir le mur au-dessus des portes et fenêtres. La rouille se propage et provoque la fissure du mortier. Remplissez immédiatement les fissures pour empêcher l’eau ou les insectes d’y pénétrer. Si les fissures réapparaissent, il est possible qu’il y ait un problème avec la fondation de la maison. Il serait judicieux de consulter un ingénieur en structure.
  1. Affaissement des briques : l’affaissement des briques au-dessus d’une porte ou fenêtre peut être le signe d’un linteau manquant. Les linteaux soutiennent le poids des briques au-dessus et jouent un rôle très important dans l’ouverture des portes et fenêtres dans la maison. Lorsqu’il s’agit de linteaux de briques, le mortier doit être surveillé attentivement et réparé s’il montre des signes de défaillance, par exemple, si vous voyez des briques qui se déchaussent.
  1. Coloration blanche : une coloration blanche sur la surface des briques signale une efflorescence, une tache de sel qui apparaît lorsque l’eau sèche. Cette poudre blanche peut être enlevée facilement à l’aide d’un pinceau sec à poils durs et de l’eau très savonneuse. Si la coloration blanche réapparaît, elle pourrait signifier une infiltration d’eau ou une condensation provenant de derrière le mur de briques.
Efflorescence sur un mur de briques.

Efflorescence sur un mur de briques.

Nous voyons parfois des taches blanches sous les fenêtres causées par un bord d’égouttement manquant ou déficient sur le rebord de fenêtre. Un bord d’égouttement est une petite rainure sur la face intérieure du rebord qui dirige l’eau loin du mur. Si vous avez besoin d’aide pour déterminer l’état de vos briques, appelez Service d’inspection de maison Mose pour identifier le problème et savoir si vous pouvez le contenir ou si vous avez besoin de contacter un maçon.