4 bonnes raisons de vérifier la présence de gaz radon dans votre maison

Le mois de novembre est, au Canada, le mois de la sensibilisation au gaz radon. Plusieurs personnes ne connaissent toutefois pas le gaz radon. On souligne souvent l’importance de détecter le monoxyde de carbone, mais on ne sait pas toujours qu’il faut également détecter la présence du gaz radon. Prenons le temps d’en apprendre un peu plus sur le radon, sa provenance, ses effets et voyons 4 bonnes raisons d’en détecter la présence dans votre maison.

Qu’est-ce que le radon ?

Le radon est un gaz radioactif invisible, inodore et insipide. Il provient du sol et on le retrouve dans toutes les maisons, mais la quantité présente est variable et n’est pas toujours nuisible. À cause de sa radioactivité, son inhalation peut exposer le tissu pulmonaire à une radiation ionisante. Ce type de radiation peut endommager le tissu pulmonaire et potentiellement causer le cancer du poumon.

Comment est-il produit ?

Le radon est produit par l’uranium minéral que contient naturellement la croûte terrestre. On le retrouve dans le sol, sur toute la surface de la Terre. Il peut aussi être présent dans l’eau souterraine.

Lorsque l’uranium se détériore, il émet du gaz radon. Il s’agit d’un gaz qui se déplace facilement dans le sol et qui monte vers la surface. Lorsqu’il s’échappe dans l’air extérieur, ses concentrations sont faibles (environ 15 Bq/m3 [Becquerels par mètre cube]). Qu’est-ce qu’un Becquerel ? Il s’agit d’une façon simple de mesurer la radioactivité et représente un taux de décroissance radioactive équivalent à 1 désintégration par seconde.

Le problème réside dans le fait que le radon s’échappe à l’intérieur de nos maisons lorsque la maison est en contact avec le sol. Il s’immisce dans les fissures des murs de fondation, les dalles du plancher, les joints de construction, dans les fissures autour des tuyaux et des drains ou dans les espaces les entourant, dans les cadres de fenêtres, les drains de plancher ou autres.

4 raisons détecter la présence de radon

1) L’exposition au radon est une des principales causes de cancer.

Une exposition à de fortes quantités de radon sur une période prolongée peut causer le cancer du poumon. Saviez-vous que le radon est l’une des principales causes du cancer du poumon chez les non-fumeurs et la deuxième chez les fumeurs ?

Un fumeur sur dix n’ayant jamais été exposé au gaz radon mourra du cancer du poumon. S’ils habitent dans une maison qui présente de forts taux de radon, cette statistique passe à un sur trois. Chez les non-fumeurs, une personne sur vingt ayant été exposée toute sa vie à de forts taux de radon sera emportée par un cancer du poumon.

2) Il est possible de réduire le risque.

En effectuant la détection de radon dans votre domicile, vous posez un geste qui contribuera à prévenir le cancer du poumon causé par l’exposition au radon. Tout comme les morts causées par le monoxyde de carbone, par un incendie ou par un accident de la route, celles causées par l’exposition au radon peuvent également être réduites. Tous les propriétaires de maison devraient effectuer la détection du radon afin de savoir s’ils sont à risque et diminuer les taux de radon s’ils sont trop élevés.

3) Les maisons situées dans un climat nordique présentent un plus grand risque.

Puisque les maisons situées au Canada sont scellées pour les isoler du froid, les taux de radon à l’intérieur de la maison peuvent atteindre des niveaux nocifs.

4) Les effets de l’exposition au radon ne sont pas immédiatement perceptibles, mais demeurent graves.

Des recherches canadiennes montrent que 3200 personnes meurent annuellement à cause d’une exposition au radon. 1898 morts sont attribuables à un accident de la route, 300 morts sont causées par un empoisonnement au monoxyde de carbone et 218 par un incendie résidentiel. Nous posons des gestes pour prévenir ces dernières et nous devrions en faire de même pour le radon.

Quelle quantité de radon est nocive ?

Santé Canada recommande que les habitants d’une maison présentant un taux de radon supérieur à 200 Bq/m3 devraient poser des gestes pour le diminuer. Les propriétaires devraient tenter de réduire les taux de radon le plus possible en utilisant des méthodes abordables et pratiques.

Comment mesurer votre taux de radon ? Contactez les Services d’inspection résidentielle Mose pour effectuer un test de 4 jours visant à déterminer le taux de radon présent dans votre maison. Les inspecteurs de Mose sont fiers d’être membres de l’Internachi Québec – Association d’inspecteurs en bâtiment, la référence par excellence au Québec en ce qui a trait aux inspections des bâtiments. Nos inspecteurs possèdent une formation de qualité et connaissent bien leur travail et tous les développements qui concernent leur industrie.

Notre objectif est de vous faire part de tout ce qu’il vous faut savoir au sujet de votre maison.